FCAG   

Bulletin bimensuel d’information du

Comité Territorial de Rugby Armagnac-Bigorre

 

 
  FCAG   
FC Auch Gers 54 - 6 SA Mauléon 
Auch : 8 E Medves (9) Doubrere (29) Pimienta (36) Kalo (42, 80) Lacroix (47) Eberland (58) Griffoul (64), 7 T Griffoul (30, 37, 43, 48, 59, 65, 80)
SAM : 1 P Juhan (20), 1 D Juhan (34)
 La Nationale l'emporte 50-7 contre le SAM
Tous les résultats de la 13éme journée : Féd1 - NatB
  logo SAM copie  
   BSCR-logo       Le samedi 31 janvier 2015 au Stade du BSCR

Championnat de France Fédérale 1- J 14

Blagnac SCR Vs FCAG à 16h30

Nationale B à 14h30
Prochaine journée J.14 : J11 

 

FCAG 

 
logo-upt Le club de supporters officiel du FCAG, un pour tous, tous pour xv, organise le premier déplacement en bus de l’année 2015 à BLAGNAC. Départ du bus à  13 h samedi 31 janvier 2015 , derrière le parking du Mouzon.Nous prendrons tous ensemble le café à BLAGNAC avant d’encourager les deux équipes du FCAG. Venez nombreux en rouge et blanc pour jouer le 16ème homme. Tarif du bus: 10 euros pour les adhérents, 15€ pour les non-adhérents. Réservations avant jeudi soir 29 janv. sur le portable de l’association au 06 78 04 50 34. Tous ensemble pour le FCAG avec UPT.
 DSC 6007 2 copie 1404 x 934 copie 1053 x 700

Le FCAG vous souhaite une belle et heureuse année 2015.

 

 

Bandrockpart1415 copie 

 

 

 

FCAG

Les bureaux du club sont désormais au rez-de-

-chaussée, et non plus à l’étage.

36, rue des Canaris - BP 50008  - 32001 AUCH CEDEX

 

  • Comité AB INFO n°96

  • Dernier résultat J13

  • Prochain match Prochaine journée 14

  • J14-Déplacement des supporters à Blagnac

  • Voeux 2015

  • Partenaires Officiels

  • Info Pratique

FC Auch Gers Vs SA Mauléon - J13

Vidéos FCAG

Résultats week-end et programme de janvier

 Femin 01 15 1024 x 768

Programme des rencontres pour le mois de janvier 2015 :

Résusltats du Week-end 17 & 18 janvier :

Un week-end presque parfait !

FEMININES U18
Les cadettes Auscitaine remportent le tournoi de Lannemezan En déplacement, les auscitaines rentrent avec 3 victoires.
elles s'imposent devant Graulhet 22-17, Montaudran 50-5, et réussissent à battre Lannemezan 17 à 10.
très belle performance d'ensemble, notamment cette victoire sur Lannemezan, équipe du haut de tableau.
prochain déplacement dans 15 jours , le 31 janvier à Saint Orens

NATIONALE B
FCAG 50 Mauléon 06 (MT 24-7)
C'est sous un festival d'essais à Jacques Fouroux que la nationale B s'est imposé,  avec une victoire bonifié et dans une générale en fin de match.
Félicitations à ce groupe jeune et plein de promesses qui est toujours en bonne position pour la qualification.
Ce sont 7 essais qui ont été marqué par Dupouy, Desbets, Vandekerkoff, Magnoac, T. Abadie(2) et Puyané tandis que Magnoac réussissait 6 transformations et 1 pénalité; le SA Mauleonais marquant 1 essais tranformé.
Prochain match dans quinze jours à Blagnac.

Crabos FCAG CAP par N.M 1 1415 x 939

CRABOS
FCAG 39 PERIGEUX 8
Le travail a été bien fait contre une des équipes en difficultés de la poule .Une victoire bonifiée était nécessaire ,le groupe l'a obtenue .Nos adversaires n'ont jamais lâché mais ils ont été débordés particulièrement en seconde période( en tout 6 essais inscrits) .Nous avions fait un certain nombre de changements en permettant ainsi  à tout le groupe de rester concentrer sur la qualification .Après une semaine de repos place à des rencontres très importantes contre nos adversaires directs ; En y mettant tous les ingrédients tout reste possible!

CADETS
Cadets Alamercery :
FCAG 7 CASTRES 24
Les Cadets du FCAG n’ont pas confirmé la bonne prestation du samedi précédent contre Bayonne. Les jeunes Castrais, dominateurs dans les phases de conquête, prennent très vite les affaires en main et concrétisent cette domination pour atteindre la mi-temps sur le score de 15/00. Lors de la seconde période, les Auscitains réagissent mais n’arrivent pas à inverser la tendance. Le score final de 24 à 7 est tout de même un peu sévère pour nos jeunes qui auront à cœur de se rattraper lors des prochaines rencontres.

Cadets Gaudermen :
FCAG 7 CASTRES 31
Le manque d’expérience des jeunes Auscitains les pénalise lourdement. Leur débauche d’énergie lors des rencontres et le sérieux aux entraînements ne sont pas récompensés. Il faut toutefois noter d’énormes progrès qui, s’ils se confirment, devraient déboucher sur des résultats honorables et surtout les préparer de la meilleure façon pour la prochaine saison.

Le programme des équipes de l'association pour le week-end 24 & 25 janvier :

Samedi :

E D R  tournois à Auch hippodrome et à Condom.
BELASCAIN gagnent 20-10 contre Nogaro à Cazaubon.

Dimanche :

FEMININES gagnent 11-6 contre l'AS Bayonne au Bourrec.

Bonne semaine à tous !

Interviews de FCAG Vs SA Mauléon

Instantan - 27 Instantan - 28Instantan - 26

XV - Championnat de France de Fédérale 1 - 13 ème journée. Clique sur la photo

Interviews de Jérémy BOYADJIS & Roland PUJO (par Damien DUFFAU Hit-FM32 & Jean-Marc CRESPO COOLDIRECT)
FC Auch Vs  SA Mauléon - Le 17 janvier 2015 à Auch.

«Auch sans partage»

 FCAG-SAM362

«Auch sans partage» - D.B.-S -  La Dépêche

Le résumé
Une semaine après s'être imposé face à Oloron, Auch se méfiait énormément de cette équipe de Mauléon qui n'avait absolument rien à perdre au Moulias. De plus, n'importe quelle équipe sportive le sait : enchaîner deux succès de suite à domicile n'est jamais chose aisée. Après une demi-heure de prise en main, les Doubrère and co vont éclabousser puis écraser cette équipe basque qui aura, elle, le mérite de ne jamais baisser les bras. Au final, huit essais gersois et le sentiment d'avoir assisté à un cavalier seul collectif. 2014 parait déjà loin…
 
Le fait du match
La passe au pied. Après plusieurs temps de jeu non récompensés, Matthew Ford verra juste à l'extérieur en adressant une passe au pied à son capitaine Frédéric Medvès pour le premier essai gascon (9e). Disons-le de suite, la transmission ne sera pas un modèle du genre mais aura le mérite d'arriver à bon port. Bis repetita à la 64e pour Griffoul ce coup-ci mais le score aidant, la passe sera ce coup-ci millimétré. Coup de pied de décalage, passes après contact : ce FCAG-là aura tout fait à des Mauléonais réduits à l'exercice défensif. A l'aller, les Gersois avaient manqué le bonus offensif en toute fin de rencontre (13-30). Rancuniers les Auscitains ?
 
L'homme du match
Même si le feu follet Kunro Kalo a impressionné avec ses deux essais, on notera la superbe prestation de Maxime Eberland. C'est lui qui après contact enverra Lacroix en terre promise (47e). Altruiste puis acrobate sur ce numéro de funambule à proximité de la ligne de touche. Il résistera à deux placages pour filer marquer son essai personnel amplement mérité. Efficace offensivement et suppléé merveilleusement défensivement par Paul Pimienta qui jouera le dernier rempart en fin de match pour tacler en touche un ballon chaud de Mauléon. Il était dit que les ailes ne seraient pas la panacée basque.
 
La phrase
«Aix s'appuie sur quelques individualités pour faire la différence et là j'ai eu l'impression que c'étaient tous les joueurs du collectif qui étaient capables de gagner des un contre un. Difficile d'endiguer cette déferlante de qualité» Yannick Vignette, coach du SAM, n'y est pas allé par quatre chemins pour vanter les mérites de cette équipe auscitaine. A noter la petite comparaison avec le leader aixois et ses individualités. Et si la meilleure réponse aux gros budgets de Fédérale 1 était ce collectif ? On ne peut alors que souhaiter que la partition jouée en ce 16 janvier soit une bande-annonce de la suite et des échéances printanières à venir.
 
 
 
Et maintenant
 
Samedi soir, avec la victoire bonifiée, Auch compte désormais dix points d'avance sur la troisième place. Pour le FCAG, le week-end prochain sera de repos mais le retour sur le pré se fera à Blagnac, samedi 30 à 16 h 30 pour une journée partenaire du club haut-garonnais synonyme de tournant dans sa saison. Le défi est lancé mais les joueurs de Roland Pujo ne demandent qu'une chose, c'est de relever celui-ci.

 

 

Auch 54 - Mauleon 6

MT : 19-6; 1.225 spectateurs; arbitre : M. Schneider (Argentine).

Vainqueurs : 8 E Medves (9) Doubrere (29) Pimienta (36) Kalo (42, 80) Lacroix (47) Eberland (58) Griffoul (64), 7 T Griffoul (30, 37, 43, 48, 59, 65, 80)

Vaincus : 1 P Juhan (20), 1 D Juhan (34)

Evolution du score : 5-0, 5-3, 12-3, 12-6, 19-6 (MT), 26-6, 33-6, 40-6, 47-6, 54-6

FC AUCH GERS : Griffoul ; Eberland (Kitutu 65), Thierry (Andre 50), Kalo, Pimienta (o) Ford (m) Doubrere (Verdier 73) ; Touton, Dastugue (Rodes 53), Medves (cap) ; Blondin (Arif 65), Lacroix ; Boyadjis (Moretto 63), Hollet (Esteriola 58), Abadie (Sicaud 40)

Exclu. tempo. : Doubrère (63, antijeu), Arif (73, brutalité)

MAULEON : Laplace Claverie (Landarabilco 39) ; Garicoix, Guiresse, Achigar, Guerin (o) Juhan (Claverie 44) (m) Loustaunau (Descazeaux 33) ; Orabé, Cazobon (cap), Goyheneix ; Sallaberemborde (Dunate 50), Dartigues (Beguerie 72) ; Chabannes, Bellocq (Cortal 55), Raffault (Goyheneche 39).

Exclu. Tempo : Cazobon (55, brutalité), Claverie (63, antijeu), Dunate (73, brutalité)

La note du match : 12/20. L'homme du match : Maxime Eberland (Auch)

Auch a de la reprise

 Fcag-Olo422 2

Matthew Ford a bien mené les débats.

«Auch a de la reprise» Louis Laurent DUSSEL -  La Dépêche

C'est après une Marseillaise spontanée, succédant à la minute de silence de circonstance eu égard à la vague d'attentats qui a endeuillé le pays, que M. Desvaux a donné le coup d'envoi de la reprise du championnat de France de ProD2, hier soir, au stade Fouroux.

D'entrée, le FCAG se fait surprendre par la formation béarnaise, Tauzin prenant l'intervalle pour inscrire le premier essai de la rencontre en bonne position, afin de permettre à Labaige de passer la transformation et de propulser le FCO en tête (0-7, 4e). De quoi piquer l'orgueil des Gascons qui réagissent et réduisent l'écart par la botte de Griffoul (3-7, 18e), avant que l'arrière auscitain ne se trouve à la conclusion d'un grand mouvement au large permettant à ses couleurs de prendre les commandes, le numéro 15 gersois se chargeant lui-même de bonifier sa réalisation (10-7, 23e).

L'action met en pratique la volonté annoncée d'insister sur la vitesse pour affoler le compteur. Néanmoins, il faut encore s'en remettre à la botte de Griffoul pour que le FCAG rejoigne les vestiaires à a la pause avec six points d'avance (13-7).

Dès la reprise les intentions locales ne se démentent pas, mais la défense oloronaise reste vigilante. Les visiteurs se permettent même de bousculer leurs opposants , ce qui permet à Labaige de faire recoller sa formation sur pénalité (13-10, 61e). Le stade Fouroux pousse derrière les siens, Griffoul le satisfait en ajustant la mire (16-10, 66e), mais la différence définitive n'est toujours pas faite . Il faut attendre la 74e minute pour que Kalo passe la ligne en vainqueur après un pilonnage en règle. Les Béarnais ont beau protester en stigmatisant un double en avant gersois, M. Desvaux accorde l'essai, et comme Griffoul reste intraitable , le FCAG se donne enfin de l'air (23-10, 74e).

Oloron a beau revenir à une minute de la fin par Fourtine, qui se joue d'une série de placages manqués, Labaige galvaude la transformation, ce qui interdit à ses coéquipiers de repartir avec le bonus défensif , M. Desvaux mettant fin aux débats en entérinant un score 23 à 15 en faveur du FCAG, qui conforte ainsi sa deuxième place.

AUCH 23 - OLORON 15
MT 13-7. 1800 spectateurs, arbitre : M. Desvaux (Normandie).

Vainqueurs : 2 E Griffoul (23), Kalo (74), 2 T (23, 74), 3 P (18, 40, 66) Griffoul

Vaincus : 2 E Tauzin (4), Fourtine (79), 1 T (4) , 1 P (61) Labaige

Evolution du score : 0-7, 3-7, 10-7, 13-7, 13-10, 16-10, 23-10, 23-15

AUCH : Griffoul ; Kalo, Kitutu (Gaillard, 79), André, Pimienta (Eberland, 76) (o) Ford (m) Verdié (Hueber, 80) ; Medvès (cap.), Dastugue, Naïkadawa (Touton, 69); Blondin (Jaillard, 56), Arif (Boyadjis, 71) ; Abadie, Estériola (Hollet, 59), Rocca (Moretto 34, Rocca 79).

Buteur : Griffoul (3/3, P, 2/2 T)

OLORON : Claverie (Etchegoyen, 48); Fourtine, Chantereau (Etchegoyen 17, Chantereau 32), Dies (Dubosq, 71), Pouyenne (o) Labaiges, (m) Bugat; Tauzin, Martres (Lacave, 52), Qintana (Chabat, 52);Mazieres (Sestia, 56), Casassus; Penigaud (Tomuli, 68), Vitalla (Amans, 61), Berhabe.

Labaige (1 / 2 P, 1 / 2 T)

La note du match : 11/20

L'homme du match : Léo Griffoul (Auch).

Ils ont dit

Roland Pujo (manager du FCAG) : «C'était un match de reprise, il fallait s'attendre à des imperfections. L'équipe d'Oloron qui jusqu'à présent ne s'était pas souvent montrée performante à l'extérieur était venue avec l'intention de jeter son poison chez nous. D'entrée on est parti avec un handicap en encaissant cet essai rapidement. mais ensuite on a dominé pour mener 13 à 7 à la pause. C'est dommage qu'on ne se soit pas plus facilité le match en deuxième mi-temps. Néanmoins il y a de la satisfaction sur le plan offensif, quand on a réussi à mettre de la vitesse. Maintenant il faut travailler sur nos trous d'air et notre manque de lucidité, comme lorsqu'on se fait remonter rapidement après avoir mené 20-10. Il va falloir travailler sur le plan défensif.

A l'arrivé on fait une bonne opération au classement en mettant Oloron à sept points. Mais il ne faudra pas mésestimer Mauléon, qui vient chez nous samedi prochain. Cette équipe aussi viendra ici pour jeter son poison.

Léo Griffoul (arrière du FCAG) : «Le plus important c'était la victoire. On l'a fait malgré dix premières minutes pas terribles. Cela dit, le fait d'encaisser cet essai a peut être était un mal pour un bien. Comme c'était un match de reprise le jeu était un peu brouillon mais on a su se montrer solidaire dans les moments difficiles. Désormais il va falloir enchaîner avec Mauléon et arriver à se montrer performant à l'extérieur pour bien préparer les phases finales.

Recueilli par L.-L. D.

Léo Griffoul, le baromètre auscitain

 Fcag-Olo209Fcag-Olo198

Léo Griffoul a remis les Auscitains à l’endroit.

«Léo Griffoul, le baromètre auscitain» Fabien JANS -  Sud-Ouest

 Auteur de 18 points samedi soir, Léo Griffoul s'impose comme le baromètre du FC Auch-Gers. Inattentif sur l'essai d'Oloron, l'arrière a ensuite pesé sur la rencontre, des deux côtés du terrain.

S'intercalant régulièrement dans la ligne au support d'un Kunro Kalo lui aussi brillant face aux Béarnais, il a logiquement inscrit l'essai permettant de concrétiser une grosse période de domination auscitaine. D'une assurance sans faille dans le jeu au pied, il est l'illustration d'une ligne de trois-quarts très inspirés, évoluant à un rythme trop élevé pour des Oloronais souvent dépassés par la vitesse de leurs adversaires : « C'était un match de reprise, analyse l'arrière. Les dix premières minutes ont été un très compliquées. Nous avons su relever la tête même si des fautes un peu bêtes nous ont empêcher de rentrer au vestiaire avec un écart plus conséquent. Au final, il n'y a que la victoire qui est importante. Nous sommes restés soudés face à un très bon adversaire. Nous ne nous sommes pas éparpillés.»
La cohésion affiché par cette équipe auscitaine est bel et bien à l'origine d'un succès mérité. Une victoire sur laquelle Léo Griffoul ne veut pourtant pas s'attarder, pas plus que sur son rôle déterminant: «A nous de bien négocier la venue de Mauléon et surtout, d'être plus efficaces à l'extérieur.»

Dans le bon rythme

 Fcag-Olo537 2

Matthew Ford à la baguette, Kunro Kalo n’était jamais bien loin.

«Dans le bon rythme» Fabien JANS -  Sud-Ouest

Malgré un retard à l’allumage, les Auscitains ont montré de bonnes dispositions offensives, samedi soir, face à des Béarnais arc-boutés, qui ont longtemps plié sans rompre.

Les joueurs du FC Auch-Gers sont arrivés en retard pour 2015. Peut-être encore les jambes engourdies par les fêtes, sans doute encore sous le coup de l'émotion après l'impressionnant hommage rendu aux victimes des attentats de Paris (lire ci-dessous).

Reste qu'Oloron ne s'est pas fait prier pour prendre les devants. Une erreur défensive auscitaine, le flair de Tauzin et le FCAG se mettait déjà en position délicate. Ce sera, avec le relâchement coupable des trois dernières minutes, la seule véritable fausse note d'un match de reprise dominé par les Gersois, maîtrisé même durant le reste de la première période qui aurait dû les voir inscrire au moins un essai supplémentaire.

Mais les maux restent pour l'instant les mêmes qu'en 2014 : « Nous avons toujours des problèmes de finition, acquiesce le manager auscitain Roland Pujo. Ce sont des défauts de jeunesse. Nous allons continuer à travailler. »

Pimienta, première réussie

Et voir les retours annoncés de Brice Salobert et Anthony Lagardère, en février, puis Paul Guffroy en mars, comme d'excellentes nouvelles, eux qui seront appelés à encadrer cette jeunesse talentueuse. Car il est là, l'espoir. Samedi, le FC Auch-Gers : « Ce soir (samedi) on fait encore rentrer deux jeunes de 19 ans, souligne Éric Escribano. Notre réservoir est important. »

Premier concerné, Paul Pimienta a largement rétribué ses entraîneurs de la confiance placée en lui. Auteur d'une rencontre complète, dans la majorité des bons coups, le trois-quarts aile a néanmoins lui aussi péché par excès de précipitation.

Les phases au sol ont également été l'un des points noirs de ce match, mais ce n'est pas nouveau Et le seul défaut que l'on pourrait attribuer aux Auscitains en la matière, serait une certaine naïveté : « A ce niveau-là, on est un peu tributaire de l'arbitrage, explique sans se plaindre Roland Pujo. Le plaqueur qui ne s'écarte pas assez vite, les gratteurs à la limite du hors-jeu, cela retarde les libérations et ralenti le jeu. Peut-être que nous devrons jouer davantage debout à l'avenir. Il faudra, de toute façon, nous adapter. »

La mêlée, enfin, a donné quelques signes inquiétants. La deuxième ligne Arif-Blondin, alignée pour la première fois et « en manque de repères », dixit Roland Pujo peut expliquer cette relative faiblesse. Mais c'est plutôt chez l'adversaire, « qui présente sans doute la meilleure mêlée de la poule avec celle d'Aix », selon Éric Escribano, que l'explication est à chercher. Un adversaire qui, malgré une certaine mainmise auscitaine sur la rencontre, a joué crânement sa chance et aurait mérité de ramener le bonus défensif. Il y avait de la frustration dans les vestiaires, après le match, mais également beaucoup de lucidité de la part du capitaine Stephan Vitalla : « Nous étions venus retrouver un état d'esprit conquérant, surtout pour nos matchs à l'extérieur que nous n'avions pas bien négocié jusqu'alors. La frustration par rapport au bonus, elle est là bien sûr. Mais si pour un tel match, au stade Jacques-Fouroux, alors que nous n'avons repris l'entraînement que depuis une semaine et demie, je pense que j'aurais signé tout de suite. »

Maintenant, Mauléon

La ville pousse derrière le FCAG

FcagLogo PHOTO VISIBLE DANS La Dépêche du Midi

Cathy Bégué entourée de Bruno Gilardi, Charly Garrigos, et Patrick Canovas, remettra des autocollants aux adhérents de l'opération./Photo DDM, S. L.

La ville pousse derrière le FCAG 

Tous au soutien du FCAG ! Une opération visant les commerçants du centre-ville sera lancée la semaine prochaine par le club de rugby de la ville d'Auch et du Gers pour «fédérer un maximum de monde autour du projet» des rouge et blanc, dixit Charly Garrigos, le président de l'association du FCAG. L'idée, c'est de proposer une formule de partenariat avec le club, exonérée d'impôts, qui sera donnant-donnant. Moyennant une participation financière, la dynamique commerciale qu'est Cathy Bégué proposera de figurer dans un annuaire des partenaires édité trois fois par an et distribué aux 2 000 spectateurs qui viennent en moyenne à chaque match. Une sacrée fenêtre de publicité. Avec l'appui de Bruno Gilardi, président de l'association des commerçants et artisans d'Auch, et de Patrick Canovas, directeur de la radio locale Hit FM, Charly Garrigos espère voir tout le centre-ville pousser derrière le club. «Il y a un véritable engouement populaire derrière le FCAG et cette opération permet aussi aux petits commerçants de devenir partenaires», note Patrick Canovas.

A noter : le loto du club sera organisé le 28 décembre au Mouzon, à 14 h 30.          La Dépêche du Midi

Relancer la machine !

 DSC 6622

Première titularisation pour Verdier à la mêlée.

Relancer la machine ! Par Kévin LEROY Sud-Ouest

On l'a presque oublié, mais le FCAG a subi son premier coup d'arrêt de la saison il y a trois semaines face à Aix-en-Provence. Cette défaite à domicile a permis aux Provençaux de s'échapper en tête et condamne quasiment les Auscitains à la deuxième place. Enfin, à condition de continuer à faire le boulot contre les autres équipes de la poule et de relancer la machine dès demain à Agde, une équipe capable du meilleur (succès à Lannemezan) comme du pire (trente points encaissés à domicile contre Valence d'Agen) depuis le début de la saison. « Après trois semaines de coupure ils ont pu récupérer physiquement et voudront marquer leur territoire à domicile, on sait où on met les pieds, mais on se doit de réagir après notre défaite contre Aix », prévient Roland Pujo.

Le manager auscitain vise donc clairement la victoire, même s'il doit faire avec une infirmerie pleine qui l'obligera à lancer Jaillard d'entrée et à faire avec un banc particulièrement jeune, où Baptiste Doubrère et Benjamin Magnoac feront leur première apparition. « On ne se retranche pas derrière les blessés, recadre pourtant Roland Pujo. Il faut faire avec et on sera compétitifs, il n'y a pas de souci. On compte sur l'envie des nouveaux et leur détermination pour prouver qu'ils sont au niveau. »

L'inédite charnière Verdier/Ford sera notamment attendue dans le domaine de la gestion du jeu et de l'alternance, un domaine qui a fait défaut contre Aix-en-Provence. Même si l'affiche est moins prestigieuse, le FCAG se doit de poursuivre sa progression dans l'Hérault.     K. L.

Les mises au point de Courbebaisse

 

Gilles COURB

FC Auch Gers,

Les mises au point de Courbebaisse - Sud- Ouest

Le président du FC Auch Gers s'est invité devant la presse hier midi pour se livrer à quelques mises au point. Gilles Courbebaisse a notamment tenu à apporter une réponse aux critiques qui ont fleuri quant au prix des places au stade cette saison. « Certains estiment que c'est trop cher, mais par rapport à quoi ? Dans les stades où nous sommes allés cette saison l'entrée générale est à 13 euros, mais vous n'êtes pas assuré d'avoir une place en tribune, alors que nous le pesage est à 10 euros et donne accès à la tribune métallique », souligne le président auscitain, qui rappelle également que les charges qui pèsent sur le club pour l'organisation des matchs n'ont quasiment pas varié malgré la descente. « On doit payer les stadiers, les services de secours, c'est environ 12 000 euros par an… On a toujours des charges mais on n'a plus les droits télés, la billetterie n'en est que plus importante ».

Le prix des places n'avait donc que légèrement baissé par rapport à la saison dernière. Malgré tout le club « a décidé de ne pas rester sourd aux critiques » et la place en tribune marathon passera donc de 18 à 15 euros (NDLR : 20 euros en Pro D2) pour les matchs contre Blagnac, Aix, Graulhet et Lannemezan. « On fait le pari du plus grand nombre et si ça marche on le... lire la suite dans : Sud- Ouest

Hommage à Olivier LARTIGUE

DSC 7860 
Hommage à Olivier LARTIGUE, dit "Olive" du FC Auch Gers,

Il était à l'image du Fcag, un peu différent des autres. On l'aimait pour cela aussi, lui qui portait fièrement en trophée le maillot N°3 offert par Gregory Menkarska. Il avait grandi, nourri de sa passion pour le FCAG, sa seconde famille. Il nous a quitté brutalement ce matin, fauché injustement dans sa jeunesse par la maladie. Un club entier le pleure avec sa famille. Le Coin des amis, sous le chapiteau Partenaire où il aimait se retrouver portera désormais son nom : "chez Olive", c'est bien ainsi. Et de là-haut, à n'en pas douter, il veillera sur son club. Adieu l'ami on ne t'oubliera pas !

Site Login